Page d’accueil » Blog » Le vélo comme alternative sûre aux transports publics, même après la crise

Le vélo comme alternative sûre aux transports publics, même après la crise

3 september 2020

Des villes comme Paris, Londres, Budapest et Rome construisent rapidement des pistes cyclables de fortune, les routes sont désormais sans voitures et les projets d’infrastructures cyclables ont été abandonnés entre-temps.

Même aux Pays-Bas, la crise du Corona a une influence positive sur l’utilisation des vélos. Les ventes d’e-bikes pour les déplacements domicile-travail ont considérablement augmenté et le vélo comme activité de loisir a gagné en popularité.

La question est maintenant de savoir si les gens vont continuer à faire du vélo après la crise. Il est désormais bien connu que le vélo est meilleur pour la santé et pour l’environnement. On s’attend à ce que de nombreuses personnes continuent à se déplacer à vélo tant qu’elles pourront se déplacer en toute sécurité et presque aussi vite d’un point A à un point B que par les transports publics ou la voiture. C’est pourquoi il est maintenant important de hâter le développement des infrastructures cyclables et des centres-villes sans voitures.

Des données de mesure précises sont nécessaires pour cartographier correctement l’augmentation du nombre de cyclistes et pour prendre les bonnes décisions concernant l’amélioration des infrastructures. À quel endroit et à quel moment y a-t-il de plus en plus d’e-bikes, de vélos de course et de pedelecs parmi les vélos cargo et les vélos pour enfants? Ce sont là les moments dangereux. L’appareil de mesure Signum de Cycledata fournit les informations les plus précises, même aux heures de pointe, sur les pistes cyclables les plus fréquentées et les plus dangereuses et sur la façon dont elles sont utilisées. Grâce à ces données, les autorités peuvent déterminer où il convient de construire de nouvelles pistes cyclables et quelles sont celles devant être adaptée. Une bonne infrastructure cyclable contribuera certainement à ce que les gens utilisent leur vélo même après la crise.

Le vélo comme alternative sûre aux transports publics, même après la crise
Le vélo comme alternative sûre aux transports publics, même après la crise
Plus d'information?

Blog

L’e-bike a un impact majeur sur l’industrie du vélo

L’e-bike a un impact majeur sur l’industrie du vélo

En 2018, 409 000 nouveaux e-bikes ont été vendus, soit deux fois plus qu’il y a cinq ans et plus de cent mille de plus qu’un an auparavant. Le vélo électrique a même été le modèle le plus vendu et a ainsi chassé le vélo de ville traditionnel du trône.

Besoin de compter les vélos à court terme

Besoin de compter les vélos à court terme

Le vélo est au centre de ces débats. En raison de la circulation croissante dans les centres-villes et sur les routes d’accès, combinée aux nouvelles formes de vélo telles que l’e-bike et le speed-pedelec, les gens prennent de plus en plus souvent leur vélo.